Le solaire est-il vraiment une énergie “verte” ?

L’énergie verte est une énergie dont le système de production ne rejette pas ou très peu de gaz dans l’environnement. Elle est également appelée énergie propre ou encore énergie renouvelable. On l’appelle énergie renouvelable parce qu’elle se reconstitue plus vite qu’elle n’épuise les ressources nécessaires à sa production. Mais le solaire peut-il vraiment être considéré comme une énergie verte ?

L’énergie solaire, une énergie verte

L’énergie verte est toute source d’énergie qui produit peu de polluants lors de sa transformation en énergie finale utilisable. Elle se distingue de l’énergie renouvelable qui fait plutôt référence à une énergie qui se reconstitue. Toute énergie peut avoir des effets néfastes indirects sur l’environnement. De ce fait, la notion d’énergie verte est très relative et dans la plupart des cas elle est soumise à un point de vue subjectif. L’énergie solaire peut être considérée comme une énergie verte du fait de son processus de production qui agit très peu sur l’environnement. On distingue un bon nombre d’énergie considéré comme de l’énergie verte. Il s’agit entre autre de : l’énergie géothermique, l’énergie éolienne, l’énergie solaire ou encore de l’énergie marémotrice, etc.

Quel est l’impact de l’énergie solaire sur l’environnement

L’énergie solaire comme toute autre énergie verte peut produire une faible quantité de polluants pour l’environnement. Ces polluants ne proviennent pas souvent de la transformation de l’énergie mais plutôt des composants utilisés pour ou pendant la transformation. C’est le cas des panneaux photovoltaïques et des centrales électriques solaires qui impactent l’environnement lors de la fabrication, du transport, de l’installation de leurs infrastructures et également de leur recyclage. Dans ce cas, la transformation de l’énergie solaire en énergie utilisable ne pollue pas en elle-même l’environnement.